La chaleur des bronzes : ADÈLE VERGÉ

Sculpture bronze Adèle Vergé - Monument
 
 
 
 
Le sculpteur était de retour à la Villa Duflot pour une nouvelle exposition : « La chaleur des bronzes ».

Comme à son habitude, elle nous plonge dans un monde de sensualité et de plénitude charnelle. Son travail sur le corps, qu’il aille vers l’abstraction ou qu’il renouvelle la figuration, est une ode à la beauté. Non pas celle d’une esthétique ou de canons, mais la beauté que seul le regard amoureux peut déceler.

Adèle Vergé exalte le corps humain, souvent dans l’épure, toujours avec la sensibilité de son talent. Peu importe le matériau, elle trouve l’équilibre juste entre le naturel d’une attitude et sa volonté d’atteindre une expression personnelle. Peu importe aussi le format. Adèle Vergé peut mettre tout son art dans un corps de femme enroulé de la taille d’un poing comme dans une monumentale, tel ce couple assis (voir photo ci-contre).

Adèle vergé aime l’humanité et cet amour irradie de chacune de ses sculptures.

Jean-Michel Collet
l’Indépendant – Perpignan
2007